PUB

3 - Blanc Bonnet

par les Ateliers Peyrache

« Les Ateliers Peyrache »

Blanc Bonnet est la 1ère marque de bonnets "made in France" certifiés Origine France Garantie ! Ils sont fabriqués dans la région Auvergne-Rhône-Alpes au sein des Ateliers Peyrache. L’entreprise Peyrache, c’est plus de 100 ans d’histoire familiale, une histoire portée par une tradition dans l’industrie du textile depuis maintenant 6 générations. C’est une belle histoire qui commence en 1871 avec les frères Peyrache. Jules et Barthélémy-Henry prennent la suite de leur père, Jean-François, à la tête de l’usine de ruban, héritée de son beau-père rubanier. Les “Etablissements Peyrache Frères” voient alors le jour en 1871 et une usine de tissage textile est créée à Saint-Didier-en-Velay, charmante petite ville de moyenne altitude en Haute Loire. De 1871 à 1969, 5 générations se sont succédé, sans cesse marquées par l’innovation. Des innovations qui ont permis aux Ateliers Peyrache de se spécialiser dans le tissage, la confection de rubans et d’étiquettes de griffe, ainsi que dans la personnalisation des textiles par l’art de la broderie industrielle. Et oui, le souci du détail est essentiel : savoir-faire à la française oblige.

Dans les années 1990, malgré l’essor de la délocalisation, Les Ateliers Peyrache sont toujours restés fidèles à Saint-Didier-en-Velay. Depuis leur création, Les Ateliers Peyrache se sont donc illustrés par leur savoir-faire et ont toujours eu cette volonté de faire mieux, une volonté illustrée par une innovation perpétuelle, une constante adaptation, un désir de se différencier et surtout un souci de satisfaire l’incontestable. C’est grâce à ces valeurs et à l’arrivée d’un atelier de tricotage et de confection de bonnet que la marque Blanc Bonnet a vu le jour en 2008. Le Fabriqué en Auvergne à l’état pur, ayant obtenue la certification Origine France Garantie depuis 2017 et le label Entreprise du Patrimoine Vivant.

Corinne Gaudic dans les Ateliers Peyrache

Les français sont de plus en plus sensibles à l’origine des produits qu’ils achètent. Ils lisent plus souvent les étiquettes, ces nouveaux consommateurs se tournent désormais vers ces petits ateliers qui font la réputation du Made In France.
« Nous sommes une des rares marques, Blanc Bonnet, à faire tout chez nous, dans nos propres ateliers » déclare Corinne Gaudic, CEO des Ateliers Peyrache à Saint-Didier-en-Velay. Ex salariée chez Louis Vuitton, elle a repris les ateliers en 2016 faisant progresser le chiffre d’affaire de 150 % en direct sur son site internet et enregistre une progression de 60 % via son réseau de distribution fort de 300 boutiques en France. Blanc Bonnet annonce le lancement de six collections en septembre prochain, dont une baptisée Eco-fibres, "pour des produits plus respectueux de la planète". « Nous avons travaillé autour de 3 volets de matières premières qui nous tiennent à cœur : les fils français, les fils up-cyclés, et les fils et matières premières recyclés ».
La demande est forte et l’entreprise investie énormément pour répondre à des besoins temporaires, comme l’opération "Bouge ton pompon" pour son client Le Slip Français qui, depuis 4 ans, fait produire aux Ateliers Peyrache un bonnet en faveur du Téléthon. Vendu 35€ dont 10€ reversés au Téléthon, ce sont près de 477 160€ reverser depuis 6 ans. En 2019, plus de 16 000 bonnets dessinés par Pierre Balmain ont été commandé et 162 300€ reversés au Téléthon. En 2018 c’était Inès de la Fressange, en 2017 Isabel Marant en 2016 création participative, et en 2015 c’était Jean-Paul Gaultier. Encore une preuve que la mode "à la Française" est bien Made in France.

.Rendez vous sur le site « Blanc-Bonnet.fr »

Lookbook Blanc Bonnet - Etretat

La fabrication d’un bonnet Blanc Bonnet nécessite 15 étapes de fabrication sans compter l’étude sur les tendances et la recherche des matières.
- Création d’un dessin avec nos stylistes
- Création du programme informatique de tricotage
- Tricotage des panneaux
- Vaporisage (à la vapeur d’eau chaude) des panneaux tricotés pour fixer la forme et les couleurs, et pour apporter la douceur au tricot.
- Découpe individuelle de chaque panneau tricoté
- Découpe individuelle de la doublure polaire
- Fabrication du pompon
- Dessin et création du programme informatique de tissage des étiquettes
- Tissage des 2 étiquettes Blanc Bonnet (intérieur & extérieur) et de celle du drapeau bleu/blanc/rouge
- Découpe des 3 étiquettes tissées
- Dessin et création du programme informatique de broderie
- Broderie du panneau tricoté
- Impression des étiquettes papier de composition de la matière
- Confection du bonnet : Assemblage avec intérieur polaire et couture de l’ensemble des étiquettes
- Pose du pompon avec nouage manuel à l’intérieur du bonnet
Outre le travail manuel qui est très présent dans ces étapes, les machines utilisées pour tricoter, tisser, découper et broder sont indispensables, ce qui garantit un niveau de qualité élevé pour chacun de nos produits.

------

Pour son lookbook mode, Blanc Bonnet et l’agence Mif 360 ont fait appel au seul photographe du Made in France, #TheCrazyFrench ! On a hâte de vous montrer la nouvelle campagne ! En attendant, on vous propose un tour exhaustif des deux dernières campagnes sur le site de : « The Crazy French Studio Photo »

Les collaborations :
Blanc Bonnet et Archiduchesse vous habillent de la tête aux pieds ou des pieds à la tête cet hiver avec cette nouvelle collaboration Origine France Garantie !

Blanc Bonnet X Archiduchesse

En 2018, Labonal lance La Frenchie et a souhaité concevoir avec les Ateliers Peyrache un prêt à porter éco conçus, défendant les mêmes valeurs que Blanc Bonnet, en mettant l’humain au cœur de l’industrie textile et en investissant dans une filière 100% française !

La Frenchie by Labonal

Vous avez aimé ? Partager !